Sylvain dans le grand nord

Jour 5 : Tromso vu d'en haut

Je n'avais pas prévu de faire bien grand chose de cette journée de jeudi. Je me suis levé tard, je voulais me reposer un peu après la folle nuit de chasse aux aurores de la veille. J'en ai profité pour écrire les articles que j'avais en retard. 

L'après-midi je suis allé me promener en ville, sans but précis, si ce n'est que je savais que je finirai ma balade sur l'autre rive car je n'y étais encore pas allé.

Je suis allé me perdre dans un magasin de souvenirs pour acheter deux ou trois bricoles. Ensuite en tournant un peu aléatoirement dans les rues (sous la neige hein bien sûr, j'ai oublié de préciser tellement ça semble évident maintenant), je suis tombé sur le Polarmuseum. J'ai décidé d'aller y faire un tour. Ça parle des expéditions de chasse aux phoques et aux ours, des trappeurs et choses comme ça. Sauf que c'est très mal fait et si tu ne parles pas le norvégien tu en rates la moitié. A l'accueil on nous donne (ah non, on nous prête pardon, la madame hystérique a bien insisté là dessus) un fascicule en anglais, mais ensuite presque tout est en norvégien. Certaines choses sont traduites en anglais, mais c'est presque anecdotique par rapport au reste. Le fascicule raconte l'histoire mais ne décrit pas ce qu'on voit. Du coup j'ai été assez déçu par cette visite.

J'ai continué ma route en traversant l'immense pont pour rejoindre l'autre rive. Je voulais aller voir la cathédrale arctique et sa forme vraiment très particulière. 

Cathédrale arctique de Tromsø

Après ça je me suis mis en route pour le téléphérique qui emmène au sommet d'une montagne surplombant la ville. Pas pour le prendre, mais juste pour avoir des infos car je voulais y retourner plus tard, à la tombée de la nuit, et éventuellement manger au restaurant là haut. Je voulais faire des photos de la ville en pose longue et un petit timelapse. 

J'ai un peu hésité sur l'organisation de la suite de ma journée qui commençait à être déjà bien entamée. Finalement je suis rentré pour prendre tout mon matériel, la voiture et repartir au téléphérique. Le but était de partir à la chasse aux aurores dès que j'aurais fini là haut.

Sur le chemin je vous ai pris quelques photos de la ville pour que vous voyez un peu l'architecture. 

C'est principalement des petites maisons individuelles colorées. Il y a très peu d'immeubles. 

Retour au téléphérique en voiture. Je rate à une minute près celui de 19h30, tant pis, on va attendre un peu hein !
Une fois arrivé en haut, je suis tout content d'apprendre qu'ils ont fait une plateforme exprès pour observer la ville. Sauf que je déchante vite en voyant tous les photographes qui sont alignés au bord. Bon ben visiblement je ne suis pas le seul à avoir eu cette idée hein ! Je vois rapidement un gros problème technique en plus : mon trépied est beaucoup trop petit pour que mon appareil passe au dessus de la rambarde. J'ai quand même fini par bricoler un truc pour m'en sortir, mais ce n'était pas très stable. 

Au restaurant je n'ai pas osé prendre le burger de rennes. Je voulais manger un truc un peu local, mais au moment de commander j'ai repensé aux photos que j'avais pris d'eux quelques jours avant. Du coup je n'ai pas pu et j'ai pris autre chose :) 

J'ai pris les photos que je voulais, la neige est arrivée, du coup je suis redescendu. Direction Kvaloya, complètement de l'autre côté, pour rejoindre mon spot à aurores qui m'avait si bien réussi jusque là. 

Sur la route, je vois quelques lueurs au loin. Ça se présente bien. Une fois sur place, beaucoup de nuages. Je fais quelques photos en pose longue. Je vois un peu de vert dessus. Ok, il y a un peu d'activité, j'ai mes chances.

Une voiture vient se garer derrière moi. Un groupe d'espagnols. On discute un peu en attendant. On a le droit à quelques bouts d'aurore par ci par là à travers les nuages, mais rien de bien fou par rapport à la nuit d'avant. Mais là météo a l'air d'indiquer qu'après une dernière bonne grosse tempête de neige, on devait être pénards pour toute la nuit. Et puis le petit indicateur (que vous voyez sur mon blog) disait cette fois ci "go" au lieu de "try". Donc on se dit que ça vaut peut être le coup d'attendre et on retourne tous se mettre au chaud dans nos véhicules. Une nouvelle voiture arrive et vient se coller juste devant moi. Des vieux allemands je crois. Là on toque à ma portière, c'était les espagnols qui m'apportaient un bout de gâteau. Ils ont dû avoir pitié de moi à attendre tout seul dans le froid :D

Le ciel se dégage un peu, de belles lueurs dans le ciel mais toujours rien de comparable à la nuit précédente. 

 

Ouais, je suis presque blasé maintenant que j'en ai vu des extraordinaires ;)

Retour d'une couche nuageuse, les espagnols s'impatientent, ils abandonnent. Dommage pour eux, le ciel s'est ouvert juste après leur départ et une grosse aurore est venue l'embraser.

Je suis parti après celle-ci, vers 2h du matin. Gelé, mais avec toujours un beau 100% de réussite pour la chasse aux aurores. 

Vos commentaires :

Par Elødie le 07/04/2017 à 08:33:42
Superbe la photo de la ville de nuit !

Publier un commentaire :

Un site réalisé à la va-vite par SGmultimedia
(mais j'en suis pas très fier alors je l'écris en tout petit)