Sylvain dans le grand nord

Précision sur la couleur des aurores

Depuis mon retour, il y a déjà plusieurs personnes qui m'ont dit ne pas avoir compris ce que j'ai voulu dire sur la couleur des aurores.

Alors je reviens avec une petite explication.

Il faut savoir qu'un oeil et un appareil photo ne sont pas sensibles aux mêmes couleurs et aux mêmes intensités. Surtout sur des photos de nuit avec un temps de pose de plusieurs secondes, comme c'est le cas pour des aurores.

Sur ce genre de photo, le capteur de l'appareil a le temps d'enregistrer plus d'informations que notre oeil qui n'est pas adapté pour voir dans le noir.

Concernant les aurores, cela se traduit par le fait qu'à l'oeil nu, nous ne voyons pas la même chose que l'appareil photo. Lui il les voit d'un vert très vif, tandis que notre oeil les voit d'un vert beaucoup plus pâle, à la limite du gris.

J'ai essayé de faire un petit montage pour mieux se rendre compte.

Voici ce que l'appareil photo voit :

Et en gros ce que moi je voyais à l'oeil nu :

ça peut paraitre décevant au premier abord, mais dès que ça se met à bouger dans tous les sens, la couleur n'a plus trop d'importance ;)

Vos commentaires :

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Publier un commentaire :

Un site réalisé à la va-vite par SGmultimedia
(mais j'en suis pas très fier alors je l'écris en tout petit)